MOCO Montpellier Contemporain fonctionne comme un écosystème artistique réunissant deux lieux d’exposition et une école d’art : l'Hôtel des collections, espace dédié à l’exposition de collections du monde entier, publiques ou privées, La Panacée, centre d’art contemporain, et l ’ESBA (école Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier).

MOCO Panacée, centre d'art contemporain à Montpellier

MOCO Panacée, centre d'art contemporain

Un laboratoire de la création émergente

Le deuxième chaînon du MOCO, La Panacée, dédie sa programmation et ses espaces (1000 mètres carrés)  aux artistes émergents, avec une grande place laissée à l’interdisciplinarité et l’évènementiel. Réorienté depuis la genèse du projet MOCO et avant  l’ouverture de son entité principale, le centre d’art contemporain La Panacée présente aujourd’hui à Montpellier plusieurs expositions de façon simultanées, consacrant des artistes émergents comme déjà « historiques ». 

Un lieu d’effervescence

Depuis 2017, ce sont plus de 120 000 visiteurs annuels qui  se sont rendus à la Panacée pour découvrir les expositions présentées sous la direction artistique de Nicolas Bourriaud. Les médiateurs culturels du MOCO (historiens d’arts, étudiants en art, ou professionnels du secteur) sont présents dans  les espaces d’exposition pendant toute la durée d’ouverture. Ils incarnent la volonté forte du MOCO de donner la possibilité à ses visiteurs, amateurs ou curieux, de développer leur pensée critique et leur sensibilité, et de dialoguer autour des œuvres  et des artistes (format d’accompagnement gratuit et accessible à tous). Tout au long de l’année, le service des publics conçoit  un programme de visites, d’ateliers et de rencontres autour des expositions. La Panacée accueille près de 800 groupes par an (scolaires, associations, établissements spécialisés, entreprises, etc.). Les médiateurs culturels élaborent des outils (livrets de visite, dossier pédagogique, journal du petit visiteur) et des dispositifs de médiation qui permettent aux enfants comme aux adultes de s’initier à la création d’aujourd’hui. Cette volonté de s’ouvrir aux publics, de décloisonner l’accès  à l’art et à la culture, de rendre accessible la création contemporaine demeure au cœur du projet MOCO. 

En ce moment à La Panacée, découvrez l'exposition La rue. Où le monde se crée