Du 26 juin au 11 juillet 2021 se tiendra l’exposition des diplômé-e-s 2021 : « Politiques du silence ». 

De l’équation inéluctable silence = mort au silence breakers des mouvements récents, les politiques énonciatives nous ont appris à nous méfier du silence, et à, toujours, chercher à le rompre. Mais quand il ne se confond pas avec l’absence, le silence, peut, parfois constituer de puissantes stratégies de résistance, d’une manière de se rendre ingouvernables à une manière de faire résonner autrement le silence qui nous constitue désormais comme sujets de l’Anthropocène. 

https://www.moco.art/index.php/fr/exposition/politiques-du-silence

 

Pour consulter les résultats du résultats du concours, rendez-vous sur : https://www.moco.art/fr/resultats

De la formation jusqu’à la collection, en passant par la production, l’exposition et la médiation, Montpellier Contemporain (MO.CO.) est un écosystème artistique réunissant une école d’art et deux lieux d’exposition : MO.CO. Esba (École Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier), MO.CO. Panacée (Centre d’art contemporain) et MO.CO. Hôtel des collections, un espace dédié à l’exposition de collections du monde entier.

Tout a long de l'année 2021, l'artiste Lili Reynaud Dewar mène uun workshop à un groupe d'étudiant-e-s de 4ème et 5ème année du MO.CO Esba dans le cadre de la réalisation d'une nouvelle pièce intitulée Gruppo Petrolio, qui sera présentée dans la prochaine exposition du MO.CO. Panacée autour de la question de la transmission (initialement prévue à l'automne 2021, dates de report en cours). 

Gruppo Petrolio est un long film en plusieurs épisodes de durées inégales, sur trois groupes de personnes qui se retrouvent successivement et séparément à Grenoble, puis dans un décor de film, puis Rome, pour y réaliser un projet politique subversif. Pour camoufler les véritables enjeux de leur présence dans la ville de Grenoble, ces deux groupes prétendent tourner un film militant et auto-produit sur les circonstances politiques de la mort du réalisateur et poète italien Pier Paolo Pasolini. En réalité, leur but est de mener des actions de sabotage contre des emblèmes du système capitaliste écocide. Un groupe double l’autre et l’imite, mais lequel ?

Ce projet est construit en collaboration avec deux groupes d'étudiant-e-s, celui du MO.CO Esba et un groupe issu de la HEAD à Genève.

L'artiste mène ainsi au long cours un workshop tout au long de l'année 2021 avec ces deux groupes au travers duquel il s'agira notamment de réfléchir à ce qui constitue un collectif et comment celui-ci peut exister à distance. Le tournage aura lieu cet été dans différents endroits, entre Grenoble et Rome. 

 

 

En 2018, Le MO.CO.  a développé un nouveau programme de résidences internationales destinées à de jeunes artistes diplômé-e-s du MO.CO. Esba - Ecole supérieure des beaux-arts. Six lauréats sont ainsi invités à développer leur travail pendant une année : 

Sur 3 temps de résidences organisées à l’occasion de biennales et grandes expositions internationales, ces jeunes artistes se constituent ainsi un réseau professionnel, tout en étant impliqué dans des événements majeurs de l’actualité artistique. 

Saison 6 - Volume 1 (promotion 2018/2019) s'est ainsi déroulée à la biennale de Kochi-Muziris en Inde, la biennale de Venise et la biennale d’Istanbul.  

Les lauréats étaient Nicolas Aguirre Cardenas, Geoffrey Badel, Mona Young‐Eun Kim, Corentine Le Mestre, Quentin L’helgoualc’h et Chloé Viton.

 

Saison 6 - Volume 2 (promotion 2019/20) devait initialement se dérouler à la biennale de Liverpool, la biennale de Casablanca et la biennale de Cuba. Or, là encore, ce projet est suspendu dans l’attente des possibilités de déplacements internationaux.

Les artistes lauréats sont Paul Dubois, Alice Fleury, Inhee Ma, Pierre Perès, Clémentine Poirier, Gaëtan Vaguelsy.  

 

saisonsix@gmail.com

Instagram : @saison_6

Dédié à l’insertion professionnelle et artistique de jeunes diplômé(e)s, le programme "Post Production" est proposé par les écoles supérieures d’art de Montpellier (MO.CO. Esba), Nîmes (Esban), Pau-Tarbes (ÉSAD Pyrénées) et de l’institut supérieur des arts de Toulouse (isdaT), en partenariat avec le FRAC Occitanie Montpellier (FRAC OM).

"Post Production" consiste à accompagner quatre jeunes diplômé·e·s titulaires du DNSEP issu.e.s de ces établissements dans le cadre d’un parcours en lien avec le milieu professionnel de l’art comprenant une période de production plastique et un temps d’exposition. Cet accompagnement consiste en un échange critique et une proposition d’exposition collective.

Télécharger l'appel à candidatures
(Envoi des dossiers de candidature par mail : réception avant le 15 mars 2021 à 12h)

 

Geoffrey Badel (diplômé en 2007) présente l'exposition "Tempestaire" à l'espace culturel de la Faculté d'Education de Montpellier, jusqu'au 19 février 2021. Il y  présente de nouvelles pièces réalisées lors de sa résidence à la faculté en octobre-décembre 2020. 

 

Plus d'infos : http://www.fde.univ-montp2.fr/internet/site/actualites/agenda/modele/index.php?f=actu-210125-34-expo-tempestaire-info

L’exposition Possédé·e·s au MO.CO. Panacée rassemble plus de 25 artistes internationaux. Elle explore le rapport entre l’ésotérisme et l’art contemporain. En particulier, comment les corps exclus (les corps genrés, racisés, politisés) se réapproprient les identités féministes, queer ou décoloniales dans la nuit de l’occulte.

Trois anciens diplômés du MO.CO. Esba Nicolas Aguirre, Jimmy Richer et Chloé Viton y sont présentés, confirmant ainsi la porosité des liens au sein de l'écosystème MO.CO., qui contribue aussi à valoriser le début de carrière de ces jeunes artistes. 

https://www.moco.art/fr/exposition/possedees-0

Le travail de Nicolas Aguirre, diplômé en 2018, est présenté dans deux structures régionales : 

- à la VRAC (Vitrine Régionale d'art contemporain) de Millau dans le cadre du nouveau partenariat engagé par la structure avec le MO.CO. Esba, afin de soutenir sur les artistes formés sur le territoire :  
La création de ce partenariat artistique annuel permettra aux jeunes diplômé-e-s dont le travail est encore peu repéré ou diffusé, de développer un travail de recherche, de production et de bénéficier d’un rayonnement régional, avec la réalisation d’une exposition à la V.R.A.C.
Nicolas Aguirre est le premier lauréat de ce dispositif, dont l'exposition aura lieu du 12 février au 4 avril 2021 . 

http://www.la-vrac.com/accueil/

 

- à La Galerie Chantiers Boîte Noire de Montpellier, exposition "Mind the Gap" : 
Dans Mind the gap, les installations et les pièces sont autant de stations qui nous proposent un temps d’attente, "un moment de vérité" évoquant malicieusement le mythe du Purgatoire et les Indulgences proposées par l’Eglise catholique. Les dites Indulgences permettaient aux pécheurs d’éviter les tourments de l’Enfer en purifiant leurs âmes moyennant le paiement à l’Eglise d’une somme d’argent adaptée aux crimes et péchés perpétrés..

http://www.leschantiersboitenoire.com/